Accueil du site > Archives > Ecrits > Carnets > Carnet d’Indochine du Lieutenant Robert G.

Carnet d’Indochine du Lieutenant Robert G.

mercredi 7 janvier 2009

17 Novembre 1945 - Arrivée à Trincomalee du commando formé en Chine et qui devient le 6e léger – Je revois avec joie tous mes anciens camarades du 2e T.M : Cap. Baudenon – De Pins – Mac Carthy – Barrois – Beaucoup de s/officiers dont les 2 anciens : Baudic et Dison – Ma section, restée avec le sergent Grisoni, est encore à Tsao Pa ; elle n’a eu que 7 désertions après mon départ (dont le Caporal Phuc !) - Les autres gradés (sergent chef Dô – sergent Cao – caporaux Quy et Dôr) sont restés fidèles jusqu’à maintenant, mais sérieusement travaillés par les nationalistes et bien désillusionnés de voir leurs cadres français les quitter peu à peu – Arrivent également plusieurs rapatriables sanitaires (dont le Capitaine Fraiche qui doivent partir pour la France) -

Dimanche 18 Novembre 1945 - Descente à Trincomalee : achats divers – Pots sympathiques avec Martinet (ex 13e Cie), l’Inspecteur de G.I Estrade, le docteur Villatte -

19 Novembre 1945 - Je profite d’un convoi de camions qui va chercher du matériel à Colombo pour y aller en permission avec Weuhsel, Gaydon, Desgeorges et Drumare – Départ de Trinco à 6h00 – La première partie du trajet est sans grand intérêt : forêt impénétrable – Singes – Un seul joli coin, à Kantalaï : lac aux rives ombragées – Casse croûte à Gahoya : installation classique de la NAAFI, agréable et bien approvisionnée - Passage à Kurunegala à 11h00 : région vallonnée – végétation exubérante à base de cocotiers – rizières d’un vert crue sous le soleil – Éléphants domestiques – femmes accueillantes, en robes claires sur le pas des paillotes ! - Arrivée à Colombo à 14h00 – Logement au Bristol Hôtel – Je suis plutôt déçu par la ville que je m’attendais à trouver plus originale après les descriptions enthousiastes que j’en ai lues – Le quartier européen, très moderne est bien tracé, fort animé, et pullule de magnifiques magasins bien achalandés, mais ce qui serait plutôt typique seraient les bungalows anglais dispersés dans leurs jardins impeccablement tenus, à l’extérieur de la ville -

20 – 21 Novembre 1945 - Séjour paisible à Colombo : achats et pot en quantité, la vie est sensiblement plus chère qu’à Calcutta, mais on trouve également de tout - Je passe l’après midi du 20 à Mount Lavinia, avec Gaydon : c’est une plage célèbre (un peu dans le genre de celle de Nilaveli), bordée de splendides cocotiers, à proximité de colombo (6 Km), et surtout dotée d’un hôtel fort confortable - Soirée du 21 avec Desgeorges, Weuhsel et un belge d’origine française, embarqué sur un navire panaméen navigant pour le compte des anglais (?) – Diner au « Free China » Rentrée du « Gabe Face » mouvementée -

22 Novembre 1945 - Départ de Colombo à 10h00 après une série d’incidents mécaniques – Déjeuner à Kurunegala – Retour à la nuit à Nilaveli -

23 Novembre 1945 - L’embarquement prévu pour le 26 est encore remis à une date ultérieure ; la « Ville de Strasbourg » est toujours en cale sèche à Calcutta – Lassitude générale : nous ne demandons tous qu’à aller faire le plus tôt possible du travail intéressant en Indochine – Si le Commando doit encore rester des mois à l’instruction, autant rentrer en France - Les hommes restent néanmoins toujours aussi fanatiques : même les exemptés de marche par le médecin tiennent à participer aux sorties et à aller coucher à la belle étoile : souhaitons que cette ardeur dure quand nous serons en Cochinchine -



Réagissez